28-04-2017

4 M € investis pour un Clos des Sens en pleine mutation


Laurent et Martine Petit réinventent Le Clos des Sens, réécrivant l’histoire des lieux à travers de lourds investissements financiers. Ce ne sont en effet pas moins de 4 millions d’euros qui ont été investis afin de créer un jardin d’une quarantaine d’aromates avec un bassin de nage de 21m et un bain nordique, ou encore une nouvelle cuisine, agrandie et équipée.
L’acquisition de la première école d’Annecy-le-Vieux - un bâtiment historique du Second Empire attenant au restaurant - a permis une extension de la surface intérieure passant de 500 à 1000 m2, et la création de nouveaux espaces (réception, salon, école de cuisine, cave d’affinage pour les fromages et hôtel***** Relais & Châteaux de 10 chambres).
Une nouvelle salle de restaurant a également été créée en janvier 2017, ouverte sur la cuisine mais séparée par un monumental bloc taillé dans la pierre bleue de Savoie. Elle présente des murs recouverts de bois de mélèze, d’épicéa et de frêne de la région, bois sculpté au feu par l’équipe du Clos des Sens.
La terrasse révèle quant à elle une vue imprenable sur la Annecy et son lac, ainsi que sur le massif des Bauges. Un tel lieu était nécessaire pour mettre en lumière les créations culinaires du chef, notamment mises en exergue par un éclairage spécialement pensé (LED Bulet Hole 60 à nid d’abeille et filtre correcteur évitant tout aveuglement et au diamètre de diffusion de la lumière correspondant à celui de chaque table).
Avec tous ces changements (s’ajoutant à la présence de Yoann Conte à Veyrier-du-Lac, Jean Sulpice à l’Auberge du Père Bise à Talloires, et Marc Veyrat à Manigod) Laurent Petit contribue plus que jamais au développement de la région du Lac d’Annecy en tant que pôle gastronomique majeur. 


Se connecter

>> Accès abonnés :

Mot de passe oublié ?

>> Inscription :

Sélectionnez votre installateur de cuisine professionnel