Hostelco

20-12-2017

Bilan 2017, projets 2018 : retour sur les actions concrètes et efficaces des Bouffons de la Cuisine


Suite au lancement des Bouffons de la Cuisine en septembre dernier, et son annonce publiquement réalisée par Michel Trama lors des derniers Trophées Le Chef, où en est aujourd’hui l’association ?
« Le bilan est plutôt positif », explique Bruno Parant, coordinateur de l’association et directeur/fondateur de DTP Conseils & Formations (organisme de formations spécialisé dans l’hôtellerie restauration). « Il y a eu une importante fédération autour de Michel Trama. De chefs étoilés, mais aussi de chefs moins connus. En près de 4 mois, des projets locaux sont devenus nationaux, entrainant une nouvelle dynamique pour l’association ».
Le dîner orchestré par Gilles Goujon (vice-président de l’association) fin novembre à l’Auberge du Vieux Puits à Fontjoncouse au profit de la Croix Rouge pour l’aide aux victimes et la reconstruction de divers lieux dévastés par le passage de l’ouragan Irma, a notamment récolté plus de 50 000 euros.
« D’autres chefs ont souhaité agir, et des repas sont en cours », continue Bruno Parant. « De décembre 2017 à mars 2018, on comptera 30 repas ».
La 2ème opération en cours est celles des Tables de Noël. « Dédiés aux personnes démunies, isolées et exclues, des repas se tiennent sur 23 lieux en France et à Marrakech depuis le 19 décembre, jusqu’au 10 janvier 2018. 100 convives sélectionnés par des associations locales sont invités à déguster un repas convivial et chaleureux, reflétant le terroir local. Tous sont menés par un cuisinier reconnu, aux côtés de 5 à 6 chefs bénévoles ». Cette opération avait été mise en place l’année dernière, mais se révèle véritablement cette année, notamment grâce au soutien de Métro, Bridor et Bragard (ainsi que des partenaires locaux). Elle sera chaque année renouvelée.
« La 3ème action des Bouffons de la Cuisine concerne la mise en place, en janvier prochain, de l’expérimentation de jardins bio - des territoires mis à disposition par les communes permettant aux personnes isolées et démunies de cultiver, en plus de la terre, de réels liens sociaux ». La surproduction sera quant à elle vendue aux associations locales des Bouffons de la Cuisine.


Se connecter

>> Accès abonnés :

Mot de passe oublié ?

>> Inscription :

Sélectionnez votre installateur de cuisine professionnel