28-11-2016

Sirha 2017 : « Le plus beau, animé et interactif salon du monde »


Le Sirha revient du 21 au 25 janvier prochain à Lyon Eurexpo. Organisé par GL Events, il est le rendez-vous mondial de référence pour tous les professionnels de la restauration et de l’hôtellerie. L’année dernière, il a accueilli près de 20 000 chefs issus du monde entier ! Rencontre exclusive avec Marie-Odile Fondeur, directrice générale du Sirha.

Le Chef : Quelles animations sont à prévoir lors de cette édition ?

M.-O. F. : L’Espace des Chefs va accueillir l’International Catering Cup, la Coupe du monde de la pâtisserie et le Bocuse d’Or. Ce dernier montre notre capacité à fédérer les chefs du monde entier. Nous arrivons à une multiculturalité de la cuisine même si la gastronomie française reste incontestée. Dernièrement, les chefs norvégiens et danois ont particulièrement brillé. Or, dans ces pays, la cuisine a été construite. Ils n’ont pas la même diversité et qualité de produits qu’en France ou en Italie. Néanmoins, ils ont réussi à innover dans la technique du travail du produit et sur l’organisation pour optimiser chaque minute du concours. Maintenant, ils se voient concurrencer par les États-Unis et la Hongrie notamment avec le gagnant de la sélection Europe : Tamás Széll.
Sur l’espace Cuisine en Scène va se dérouler le Festival de la Créativité Gastronomique organisé par le magazine Le Chef mais également trois nouveautés, à savoir : La Joute Culinaire du Trophée Masse, le Global Young Chef Challenge de la World Association Of Chefs Societies et le Trophée du Maître d’hôtel. Organisé par Denis Courtiade de l’association Ô Service, ce concours a pour président François Pipala qui a reçu le Prix du Service lors des derniers Trophées du magazine Le Chef. Avec cet événement, nous avons à cœur de remettre au centre des préoccupations le métier de maître d’hôtel. Car c’est lui et non le chef qui s’occupe du bien-être du client en salle. De plus, il se voit de plus en plus sollicité en raison du spectacle qui revient à la mode en salle, avec les flambages ou encore les découpes.
Enfin, sur ce même espace va se dérouler la finale nationale du Gargantua. À proximité, nous retrouverons le Village des métiers de bouche, sorte d’espace lounge, où les acteurs des métiers de bouche feront déguster sur une grande table d’hôtes leurs produits. Enfin, à la Maison de la Pâtisserie vont être organisés 3 concours : pâtisserie, glacerie et chocolaterie. Le pain sera également à l’honneur avec la Coupe de France de boulangerie et un nouveau concours international le Meilleur jeune boulanger international.

Le Chef : Où s’informer des dernières tendances ?

M.-O. F. : Nous éditions un livre Trends Book qui explique les méga-tendances pour les 5 années à venir. L’angle que nous avons utilisé cette année est celui générationnel. En fonction de la génération à laquelle nous appartenons, nous avons des besoins différents. Avec le « tendanceur » Frédéric Loeb, nous avons essayé de déterminer les besoins correspondant à chaque génération que nous avons traduits en 15 concepts de restaurants. Parmi ces concepts, 5 seront proposés sur l’espace 6e Sens en des restaurants inédits imaginés par les étudiants de l’Institut Paul Bocuse. Il s’agira de concepts entièrement déclinés de la carte au service en passant par le décor. Ces restaurants serviront 1 000 couverts par jour pendant les 5 jours du salon.
 Nous avons un Grand Prix Sirha Innovations qui est d’autant plus intéressant que les exposants attendent le Sirha pour lancer leurs innovations. Nous savons que 85 % des produits lancés sur le Sirha existent encore sur le marché l’année suivante. Pour la première fois, nous aurons un Village Start Up avec le soutien du CIC qui mettra principalement en avant les solutions digitales pour le secteur. De plus, sur l’espace Food Studio, le Centre culinaire contemporain abordera différentes thématiques telles que « 100 % sans allergène : défi relevé par des chefs sensibles aux alimentations particulières ». L’allée centrale du Food Studio accueillera quant à elle une exposition sur la Food Print où l’on imprime des dessins ou des mots comestibles sur la nourriture.
 Enfin, nous proposerons un tout nouveau décor pour le Wine Bar pour animer et découvrir de nouveaux vins avec une mise en scène grandeur nature des dernières tendances en aménagement intérieur. Bien entendu, les innovations et les nouveautés seront à retrouver sur chaque espace d’exposants. Tous les exposants du Sirha investissent énormément dans leur stand, sur le design et les démonstrations. Il faut saluer cet investissement qui fait aussi le succès du Sirha. Nous avons montré l’exemple avec nos espaces qui sont tous réalisés par le même directeur artistique. On peut dire que c’est le plus beau, animé, interactif salon du monde.

Le Chef : Qu’attendez-vous de cette édition ?

M.-O. F. : Les chefs qui arrivent au Sirha découvrent une vraie caverne d’Ali Baba. Ils ont le choix, ils s’inspirent, se baladent au fil des stands et rencontrent des confrères du monde entier. Notre mission est de toujours surprendre, étonner les exposants et les visiteurs, apporter des conseils qui leur permettent d’évoluer dans leur offre parce qu’ils sont mis au défi par les consommateurs qui deviennent de plus en plus exigeants.

> Pensez à vous inscrire et à réserver votre hébergement dès maintenant !

Al .L


Se connecter

>> Accès abonnés :

Mot de passe oublié ?

>> Inscription :

Sélectionnez votre installateur de cuisine professionnel